Rechercher

Le sixième pas du yoga....

Ne vous laissez pas surprendre....le programme de cette fin avril est tout en bas de la page......

Huit pas......c'est ainsi que Patanjali décrivait le chemin vers le Samadhi, état d'union et d'équilibre parfait...


Premier pas : les "yamas" que l'on pourrait résumer en un code de bonne conduite envers les autres (humains, animaux, nature,....). Le plus important d'entre eux étant la non-violence, qui a lui seul, englobe tous les autres...


Deuxième pas, les "niyamas", ou comment appliquer les yamas à soi-même, le principe de non-violence se traduisant ici par une écoute attentive de soi et un respect de notre propre intégrité (physique, mentale, émotionnelle,...).


Troisième pas, ce que beaucoup en Occident considèrent à tort comme étant le seul yoga, les "asanas" ou postures. Dénouer le corps, défaire les noeuds qui entravent la bonne circulation de l'énergie. Tout ceci, dans le respect scrupuleux de notre propre intégrité physique, en étant à l'écoute de notre corps et des limites qu'il peut exprimer dans l'instant de notre pratique.



Puis, ces noeuds étant levés, la circulation devient fluide et nous pouvons aborder le quatrième pas, à savoir les "pranayamas". Ce ne sont pas seulement des techniques respiratoires. Ce concept est un peu réducteur...le but ici est de prendre le contrôle des commandes, relâcher le pilote automatique et diriger, harmoniser l'énergie (souffle, circulation,...) et la ré-équilibrer dans les zones en manque afin de libérer les zones en trop-plein. Bison futé du yoga..... très souvent, la pratique occidentale s'arrête là....pourtant, nous ne sommes qu'à la moitié du chemin.....ces 4 premiers pas étant des moyens pratiques, externes qui permettent de continuer le chemin et d'accéder à la voie interne passant de l'effort d'attention à l'état d'attention. Encore, 4 pas, 4 marches à monter.....


Cinquième pas, "pratyahara", ou économie des sens et de l'énergie. Ce cinquième pas se franchit une fois que les quatre autres pas sont acquis. Parfois traduit par le concept de retrait des sens, le retour vers la conscience du soi, le retour vers l'intérieur. Pratyahara nous invite à ne pas nous laisser entraîner dans le flot tumultueux du monde qui nous entoure. Se mettre en retrait, quitter l'agitation pour se protéger...par exemple, se tenir à l'écart des réseaux sociaux et d'information fait partie de cette démarche de pratyahara. Pratyahara, c'est se libérer de ses envies, se contenter, se concentrer sur soi, lâcher l'égo....Beau programme en ces temps de confinement où nous sommes "empêchés de...."


Ainsi, nous avons passé le pont qui nous mène vers le sixième pas, celui qui nous intéresse aujourd'hui, à savoir "dharana", la concentration....se concentrer sur ce que l'on fait au moment même où on le fait, être présent totale