Rechercher

Pourquoi la conscience de la respiration est le premier pas vers l'équilibre ?



Depuis des millénaires, la médecine traditionnelle chinoise et la médecine ayurvédique vantent les mérites de la respiration consciente : 120 respirations conscientes par jour pour être en bonne santé....et, depuis quelques mois, l'occident re-découvre les bienfaits ancestraux de cette pratique. Pas un jour sans un article : gérer votre stress avec la respiration, la respiration source de votre bonheur,......et bien d'autres déclinaisons. Aucune de ces publications ne tente de vous expliquer pourquoi cet outil est si puissant face aux désordres de notre mental et de notre bien-être.


Détaillons grossièrement l'évolution du cerveau supérieur de l'être humain...enfin, supérieur par sa position dans la boîte crânienne....pour un humain debout.....si vous faites le poirier, il devient inférieur ???



Le cerveau humain est la résultante d'une évolution commencée il y a 500 millions d'années par l'apparition du cerveau reptilien chez les poissons. Ce cerveau primaire qui comprend le tronc cérébral et le cervelet est chargé de la survie de l'espèce en garantissant nos fonctions vitales : fréquence cardiaque, respiration, équilibre,... il est fiable mais rigide.

Deuxième étape d'évolution, il y a 150 millions d'années, avec l'apparition du cerveau limbique chez les premiers mammifères. Ce cerveau qui est constitué de l'hippocampe, de l'amygdale et de l'hypothalamus, mémorise les comportements et est responsable des émotions. Il influence nos comportements.

Dernière étape, l'apparition il y environ 3 millions d'années, du néo-cortex chez les primates. Il est constitué de deux volumineux hémisphères au sein desquels se développent le langage, la pensée abstraite, l'imagination, la conscience. Ce néo-cortex est souple et dispose de grandes capacités d'apprentissage et d'évolution.

De nombreuses voies nerveuses relient ces différentes parties entre elles mais aussi avec la zone intestinale (4°cerveau)....et, les muscles qui produisent aussi un neurotransmetteur (la myokine) chargé de transmettre des informations à l'ordinateur central sous la boîte crânienne.....tout est connecté....


Revenons à nos moutons du jour : la respiration

Voilà une fonction automatique gérée par le cerveau primaire....le pilote automatique qui ne connait pas les nuances et qui sonne l'alarme et la mobilisation des ressources de fuite ou de combat au moindre petit accrochage......

Bonne nouvelle !!! L'être humain a la possibilité de désactiver le pilote automatique !!!!

Il peut, par sa volonté propre, décider à tout moment de prendre en charge sa respiration....et, dès que le pilote automatique est désactivé, ce n'est plus le cerveau primaire qui gère mais le néo-cortex .......la respiration passe alors sous un contrôle conscient qui va permettre d'apporter des nuances à la situation, de relativiser, de hiérarchiser....de s'adapter...de calmer le rythme cardiaque, de ralentir....


Ainsi, et sans même aborder des questions de localisation du souffle (diaphragmatique), de rythme du souffle (cohérence cardiaque), ou autres techniques respiratoires, le simple fait de prendre les commandes du souffle vous permet de passer de la cave, où vous subissez, à l'étage où vous relativisez....


Donc, régulièrement, plusieurs fois par jour, désactivez le pilote automatique et prenez les commandes.......


Et, pour les rationnels, pourquoi ça marche ? parce que vous reprenez le contrôle !!!



53 vues

©2019 by YAKaTao. Proudly created with Wix.com