Rechercher

Toc, toc, toc....qui est là ?

C'est l'hiver qui frappe à notre porte, mes amis, allumons un grand feu.....

Sentez-vous l'odeur qui monte de l'âtre, entendez-vous la musique des bûches qui craquent, voyez-vous ces orangés rougeoyants qui rappellent la teinte des feuillages d'automne, ressentez-vous cette douce chaleur qui vous envahit...la douceur de la couverture qui vous enveloppe, l'odeur du chocolat chaud dans la tasse, et son gout réconfortant sur vos papilles.....fermez les yeux....le repos, la paix, le calme de l'hiver nourrissant, rassurant et la nuit qui vous prend dans ses bras....



L'hiver, le repos de la nature avant l'éclosion du printemps....Nos ancêtres respectaient ce besoin de ralentir. Bois coupé et greniers remplis, ils se reposaient dans la douceur du foyer en attendant le retour du printemps. La fée électricité a bouleversé ces traditions et, à la faveur de ce jour artificiel et perpétuel, nous avons oublié cette nécessité qu'à le corps humain de ralentir en fin d'année. Nous dépensons sans compter cette précieuse énergie interne sans tenir compte des rythmes que la nature nous suggère. Cette nature qui s'assoupit, si calme, si paisible,...elle se repose, elle se régénère pour mieux nous éblouir au printemps.



"L'eau des reins nourrit le bois du foie".....pas de pluie en hiver, pas de sève au printemps....il en est de même pour l'être humain...pas de repos en hiver, pas d'énergie au printemps, ni le restant de l'année....manque d'énergie et fatigue chronique au menu de l'année à naître....




L'hiver est la saison où le rein devient le Maître, batterie de notre organisme que l'on se doit de recharger en hiver pour garantir un printemps serein. La recette pour prendre soin de soi quand le temps des frimas est venu : lever le pied, se reposer, chercher le calme mental (introspection) et le silence, se coucher tôt en évitant les écrans le soir avant de se coucher, marcher en forêt ou en bord de mer pour respirer en toute conscience l'air frais, privilégier les repas chauds, s'habiller chaudement (reins, tête et pieds au chaud), prendre des bains chauds et cultiver la confiance.....:L'émotion associée à la saison Hiver est la peur....émotion négative suggérée par cette petite "mort" transitoire prémisse du renouveau printanier. Cycle perpétuel, phénix qui renaît de ses cendres. Cette émotion négative qui vide la batterie des reins invite à travailler la confiance, confiance en soi mais aussi confiance en l'autre.





Yakatao va donc tout naturellement ralentir pour glisser vers cette fin d'année 2021. Pour cela, plus de Yin et moins de Yang....


Au programme en Novembre et D